French (Fr)English (United Kingdom)

Le Sacré de Birmanie ou chat Birman

 

Sacré de Birmanie

Le chat Birman ou appelé aussi Sacré de Birmanie est un chat aux origines mystérieuses. Certains disent qu’il nous provient de l’Asie d’où nous viennent de merveilleuses histoires de chats vivant des les temples, tandis que d’autres croient plutôt qu’il doit son existence à des croisements concoctés par des éleveurs français. Ce félin d’origine française est probablement le croisement entre un persan et un siamois.

Sa légende

Au Nord Est de la Birmanie (devenue Myanmar), près de la frontière chinoise, vivait une congrégation monastique, les "Kittahs" réputés pour sa sagesse et sa foi envers le grand Dieu Song Hio, et la déesse aux yeux de saphir Tsun Kyan-Ksé.

Parmi ces moines, l'un d'entre eux Mun Hà était particulièrement respecté. Auprès de lui, vivait Sinh, un chat aux yeux jaunes dorés et dont les oreilles, le nez et l'extrémité des pattes étaient de la couleur du sol, comme pour symboliser l'impureté de tout ce qui touche la terre, et dans le monastère, tous les moines possédaient un chat

Fleurs

Mun Hà, très âgé, très fatigué, avait décidé d'attendre la mort agenouillé et en prière, devant la déesse Tsyn Kyan-Ksé. Sunh le chat, suivant en cela l'exemple de son maître, refusait toute nourriture, refusait toutes boissons. Un soir Mun Hà s'éteignit au grand désespoir de l'ensemble des Kittahs réunis autour du vieux moine.

Soudain, Sinh le chat, d'un saut se jucha sur la tête de son maître affaissé, son maître qui pour la première fois, avait cessé de fixer les yeux de la déesse Tsun Kyan-Ksé, Sinh se figea devant la statue, dans une position hiératique, à ce moment, son poil devint jaune d'or, toute comme le corps doré de la déesse, ses yeux jaunes d'or devinrent bleus et profonds, comme les yeux d'azur de la déesse Tsun Kyan-Ksé

Sinh mourut sept jours plus tard, dans la même pose qu'il avait prise au moment de la mort de son maître, face à la déesse, ses yeux dans les yeux de cette dernière, emportant l'âme de son maître adoré vers Tsun Kyan-Ksé.

 

 

Glycine

Quelques jours plus tard, les prêtres assemblés pour élire le successeur de Mun Hà, virent accourir les 100 chats du Temple. Tous sans exception, étaient vêtus d'or, gantés de blanc, leurs yeux jaunes avaient pris une couleur saphir, de la même couleur que ceux de la déesse.

Son origine

Il est plus probable que le Sacré de Birmanie, d’origine française, soit issu d’un mariage d’un persan et d’un siamois ganté de blanc. Son existence apparait au XXème siècle et le premier birman est présent en exposition féline en 1926, ce sujet est de couleur Seal Point.

Malheureusement, peu de birmans ont survécus à la guerre. En 1957 une autre couleur du sacré de birmanie apparut le Bleu Point, lors d’exposition féline française. Puis, grâce aux travail de différents éleveurs d’autres couleurs apparurent, le tabby, le tortie, le chocolat et sa dilution le lilac, le red et sa dilution le crème.

Comment est-il ?

Le Sacré de Birmanie ou chat Birman a un look très harmonieux, une attitude majestueuse avec un poil mi-long très soyeux, satiné et dense.

Son entretien nécessite un brossage par semaine et tous les jours en période de mue au printemps, un toilettage absolument pas contraignant.

Ses couleurs color point sont très attrayantes, un beau constraste entre son masque et sa fourrure color point, et le bleu de ses yeux le plus foncé possible.

Il est aussi très spécifique avec ses gants blancs aux 4 pattes et, la particularité de cette race exige des éperons sur les pattes arrières qui remontent en pointe en forme de V.

Son attitude

Le Sacré de birmanie instaure avec son maître une relation très affective et fidèle, il le suit de partout. C’est un chat joueur jusqu’à un âge avancé.

Il est très facile à vivre et se sociabilise très vite avec ses congénères, c’est un modèle de gentillesse et d’affection. Le Sacré de Birmanie a des manières exquises et des attitudes très distinguées, un chat élégant par excellence. C’est un chat calme, équilibré ni passif ni exubérant doté d’une voix harmonieuse et qui sait très bien se faire comprendre.